Vaut-il mieux s’orienter vers du matériel DJ neuf ou plutôt d’occasion ?

Un amateur ou professionnel en Djing se doit d’avoir son propre outillage afin de pouvoir effectuer son activité. Dans cette perspective, le choix entre un matériel DJ d’occasion ou le neuf s’impose. Toutefois, devant la multitude d’offres disponible sur le marché, tout peut dépendre aussi du budget attribué pour son achat. Néanmoins, il importe de s’orienter en fonction de ses besoins. Pour se faire quand même quelques idées, les suivants sont quelques points à prendre en compte.

L’avantage du matériel DJ d’occasion

Beaucoup de DJ débutants ou professionnels préfèrent l’achat d’un matériel DJ d’occasion pour une raison budgétaire. Certes, cela est moins onéreux que le neuf. De plus, il n’est plus nécessaire de devoir acheter les éléments nécessaires un par un. En un seul achat, on peut se procurer le tout, c’est-à-dire les platines vinyles ou CD, table mixage, casque, etc. Dans ce cas, on n’économise tout simplement pas d’argent, mais du temps également. Autrement, s’il existe déjà un budget précis, il sera possible de se procurer du matériel plus haut de gamme de deuxième main. Attention quand même à ne pas se faire arnaquer. L’idéal sera de toujours demander l’avis d’un professionnel avant de procéder à l’achat, surtout pour un débutant en la matière.

Les critères indispensables pour la seconde main

Un matériel DJ d’occasion n’a pas toujours été utilisé fréquemment. Il a peut-être tout simplement été déballé. D’ailleurs, certaines annonces le mentionnent si c’est le cas. Dans la mesure où il n’y a aucune précision, il faut toujours se renseigner sur la façon dont le dispositif a été usé. C’est de cette manière qu’on pourra se rassurer sur l’usure du matériel. En effet, il ne faut pas hésiter à contacter le vendeur et lui poser toutes les questions nécessaires et essentielles pour pouvoir prendre une décision pour l’achat ou non. Dans la mesure du possible, il importe même d’aller tester le matériel DJ d’occasion. Pour cela, deux options peuvent s’ouvrir à l’acheteur. D’un part, dans l’optique d’un achat sur un site, il n’est pas envisageable de rencontrer le vendeur en vrai par le biais. Ainsi, le matos ne pourra pas être testé avant l’achat. Toutefois, c’est un moyen plus pratique pour ceux qui ont un budget limité. D’un autre part, le vendeur peut communiquer à l’acheteur son adresse et faire une rencontre chez lui ou à une adresse précise pour le test du dispositif à vendre.  Cela peut se faire évidemment avant l’achat. Par ailleurs, si jamais le vendeur refuse une option de test, il faut se méfier quant à la qualité du matériel. Après l’achat, il faut refaire encore le test pour s’assurer une bonne décision. Sous le moindre doute, il faut tout de suite éclaircir la situation. Sinon, il vaut mieux revenir sur sa décision pour éviter le regret plus tard.

Le matériel neuf face à l’occasion

S’il n’y a pas de contrainte budgétaire, le neuf est à privilégier face au matériel DJ d’occasion. Au fait, une garantie sera toujours imposée par la boutique, ce qui n’est pas le cas pour un dispositif de seconde main. Le risque de l’occasion aussi est que l’équipement ne pourra pas tenir longtemps. Il a peut-être été très utilisé par son ancien propriétaire, ce qui a affaibli sa performance bien qu’il s’agit d’un haut de gamme auparavant.  En outre, tout dépend encore de la fréquence que l’acheteur prévoie d’en faire. L’idéal serait alors de revoir à plusieurs fois ses idées et de peser le pour et le contre avant de procéder à l’achat du neuf ou d’un matériel DJ d’occasion. Une fois que la décision sera prise, les options pour réaliser son achat sont nombreuses.

Matériel de mixage analogique ou numérique ?
Les caractéristiques d’un bon casque DJ